Au coeur du meeting de Wade -élections présidentielles 2007-

Publié le par GIRAF

Des images du dernier meeting de Maître Abdoulaye Wade avant l'élection présidentielle de février 2007 au Sénégal.... au coeur  de l'événement... suivi d'une marche des militants du PVD-Hizbuth Haqq

Election présidentielle sénégalaise

Dakar  février 2007
Dernier meeting du président sortant Maître Abdoulaye Wade
filmé et réalisé par Xavier Audrain

En ce 23 février 2007, personne ne sait encore que deux jours plus tard Maître Abdoulaye Wade remporterait  l'élections présidentielle dès le 1° tour... Un petit retour en images au coeur du dernier meeting de Wade accompagné de tout son ban... des politiques sénégalais aux "religieux" qui ont rejoint "le Vieux", dont en particulier les deux phénomènes maraboutiques du debut du XXIe siècle au Sénégal, Cheikh Modou Kara Mbacké Noreyni et Cheikh Béthio Thioune, en passant par ces "inévitables" toubabs dont M. Alain Madelin... tout le monde était là pour ce dernier grand show. Malgré les apparences de grande pagaille, rien n'est laissé au hasard... ou presque...
En tout cas il y avait de l'ambiance... bilayhi... 



Qui l'eut cru... Alain Madelin, fidèle compagnon de Maître Abdoulaye Wade depuis des années,  se retrouve pour l'événement  aux côtés de Cheikh Modou Kara Mbacké Noreyni, leader du Parti de la Vérité pour le Développement, et de sa femme Sokhna Dieng, qui sera nommée quelques mois sénatrice plus tard...



Wade a semble-t-il su trouver les mots pour se faire passer pour le plus à même d'être le premier des Sénégalais.....




Après le meeting, tout le monde se disperse. Une drôle de colonne se forme alors. Ce sont les disciples et partisans de Cheikh Modou Kara Noreyni qui accompagnent la voiture de leur leader, décidé à rendre visite à l'autre marabout qui soutient Wade, Cheikh Béthio Thioune... Ambiance électrique où ferveur religieuse et militantisme politique exarcerbé se cristalisent autour de chants, de pratiques corporelles et de slogans mourides.


Et encore un grand merci pour cette introduction et conclusion musicale de Wiliam Badji en live chez lui dans le quartier de Fass... ainsi qu'à Cristof Echard pour ses photos et ses travelling scooter...

Commenter cet article